Kinshasa : Ngobila refuse de prendre acte de la marche du bloc patriotique

Partager via

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila n’a pas pris acte de la marche pacifique du bloc patriotique envisagée à la date du samedi 27 novembre prochain.

« À ce propos, considérant que l’itinéraire de la marche envisagée n’est aucunement indiqué dans votre correspondance mais également, les atteintes physiques observées lors des activités similaires, je ne saurai prendre acte de votre requête », peut-on lire sur la correspondance de Ngobila.

En outre, il a notifié que toute autre organisation émanant du MILAPRO (Ministère Laïcs des Protestants) et CALCC (Conseil de l’Apostolat des Laïcs Catholiques du Congo) sera non considérée pour défaut de qualité.

« …nous avons convenu que toute initiative devrait nous parvenir par la CENCO et l’ECC, structures dotées de personnalités juridiques auxquelles vous êtes rattachées », a martelé le patron de la ville de Kinshasa.

Gentiny Ngobila a aussi demandé au commissaire provincial de la police nationale congolaise/ville de Kinshasa ainsi qu’aux bourgmestres des communes concernées de veiller au respect de sa décision.

Rappelons que selon MILAPRO et CALCC leur marche pacifique devrait avoir comme point de chute le palais du peuple, avec pour objectif : « exiger la dépolitisation de la CENI ».

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!