Kinshasa : Marche de Lamuka réprimée par la Police

Partager via

C’est depuis le début de la matinée de ce mercredi 15 septembre que l’on pouvait voir les policiers déployés dans presque tous les coins stratégiques des quartiers de Kinshasa pour empêcher la tenue de la marche de la coalition Lamuka.

Malgré la présence des agents de l’ordre dans la rue, les leaders et militants de Lamuka conduits par Martin Fayulu se sont entêtés et ont quand-même manifesté pour dire « non » à une CENI politisée, au glissement et à la fraude électorale en RDC.

Malheureusement, les membres de la coalition Lamuka n’ont pas pu manifester comme ils avaient prévu vu que les policiers ont employé des gaz lacrymogènes pour les disperser.

La seule raison poussée par les hommes en uniforme est le fait que le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila avait interdit cette manifestation pour ce mercredi et il l’avait repoussé au vendredi 17 septembre prochain.

Plusieurs manifestants ont été interpellés et brutalisés par les policiers dans le but de les empêcher à continuer la marche.

Descendus sur terrain pour couvrir la manifestation, certains journalistes ont également été brutalisés par les hommes du Général Sylvano Kasongo. Le patron de l’ACTUALITE.CD et correspondant à la RFI, Patient Ligodi est l’un des victimes.

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!