RDC-Désordre politique et détournements dans les institutions étatiques : Dr Emery Kavuala, cadre de l’AeNC demande à Fatshi d’utiliser le balai lui remis par Marie-Josée IFoku

Partager via

Le désordre politique régnant en République Démocratique du Congo, le non respect du code de la route, la misère de la population congolaise ainsi que les détournements des deniers publics commis dans les institutions étatiques principales dont le gouvernement, le parlement et la présidence de la République, continuent à susciter les réactions des acteurs sociopolitiques vivant au pays et à l’étranger.

Eu égard à cette situation qui prévaut en RDC, le Docteur Emery Kavuala cadre de l’Alliance des Élites pour un Nouveau Congo (AeNC), parti cher à Marie-Josée IFoku, a également réagi en s’adressant particulièrement au Chef de l’État congolais Félix Tshisekedi, car il a constaté que ceux qui sont à la base de toutes ces mauvaises choses sont les animateurs desdites institutions, principalement les membres de la présidence de la République (conseillers de Félix Tshisekedi et autres membres de son cabinet).

Comme piste de solution, ce congolais de la Diaspora et chargé de propagande de l’AeNC en Afrique du Sud, demande au Chef de l’État congolais Félix Tshisekedi d’utiliser le balai lui donné par Marie-Josée IFoku (Présidente Nationale de l’AeNC), en vue d’assainir la cour politique et son cabinet.

« Utilisez votre balai Monsieur le Président de la République. En RDC, il y a un scandale politique. C’est tous les jours qu’il y a des détournements des fonds publics, voire le non respect du code de la route, sans compter la situation sociale du citoyen lambda affamé. Toutes ces choses là ne sont causées que par des politiciens, chefs des institutions et par les membres de la Présidence de la République », a dit le Docteur Emery kavuala au Président Félix Tshisekedi, au cours de son interview accordée à notre rédaction (Factuel-Promo), ce mercredi 19 janvier.

Cet acteur politique et médecin fondateur de l’ONG « Clef Hope Kavuala » a précisé que c’était après le meeting de l’AeNC reprimé par la police nationale congolaise du point Chaud-Kingabwa-ville de Kinshasa, le 11 décembre 2021, que la Présidente de ce parti politique, Marie-Josée Ifoku avait remis un balai au Chef de l’État Félix Tshisekedi pour qu’il puisse nettoyer sa cour remplie des semeurs de désordre sociopolitique et mauvais gestionnaires de la chose publique qui sont auteurs de la souffrance du peuple.

Indigné de constater qu’un mois après que Marie-Josée IFoku ait remis le Kombo (balai) à Félix Tshisekedi, l’actualité du pays reste encore dominée par les dérapages commis par les membres du gouvernement, parlement et ceux de la Présidence de la République, et surtout que cela se passe au su du Chef de l’État, le Docteur Emery Kavuala a rappelé au surnommé Fatshi Béton que l’idéologie politique de l’AeNC qui est « la Kombolisation », reste le seul remède à ce qui se passe actuellement au pays.

« …Pour moi, la solution est simple: il faut Komboliser (nettoyer) les institutions et surtout la présidence de la RDC. Ça me fait mal de voir qu’un mois après la remise du balai au Chef de l’État par la Présidente Nationale de l’AeNC Madame Marie-Josée IFoku, plusieurs animateurs des institutions et membres de la Présidence de la République sont exposés sur les différents médias pour tous leurs mauvais actes, mais le Président Fatshi ne prend aucune décision pour améliorer la situation dans laquelle se trouve le pays. Où a-t-il mis le Kombo (Balai)? », s’est interrogé le Dr Emery Kavuala.

Ce Chargé de propagande de l’AeNC au niveau de l’Afrique du Sud a poursuivi son intervention en disant que « si le Président de la République a besoin de l’aide, il sait très bien à quelle porte frapper », tout en rajoutant que c’est ça la raison pour laquelle leur parti politique (l’AeNC) est dans l’Union Sacrée de la Nation, plateforme chère au Chef de l’État Félix Tshisekedi.

Le Docteur Emery Kavuala a conclu en martelant sur le fait que le peuple congolais a besoin de voir la RDC décoller, prendre son essor, mais pour lui cela ne se fera pas tant que la Kombolisation n’est pas encore appliquée par le Chef de l’État congolais Félix Tshisekedi.

Retenons que la « Kombolisation » c’est la forme francisée du terme « Kombo » en Lingala qui se traduit par le mot « Balai » en français. Cela résume la vision politique de l’AeNC parti piloté par Marie-Josée IFoku qui s’explique par « le nettoyage personnel, le nettoyage au tour de soi, l’unité dans la diversité, le prolongement de soi, l’abolition des accords trahissant le Congo, la nouvelle gouvernance et la renaissance du Congo ».

Patrick Mangoma

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!