Le président de la CENCO après réunion avec Tshisekedi : « Il y a un temps pour tout, un temps pour se quereller et un temps pour être réaliste »

Partager via

La délégation de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) conduite par son président Monseigneur Marcel Utembi, avait été reçue ce vendredi 26 novembre par le président de la République, Félix Tshisekedi.

Au sortir de leurs échanges, les propos de Mgr Marcel Utembi ont prouvé qu’en dépit de leurs divergences, les Évêques Catholiques veulent maintenant repartir sur de nouvelles bases avec le pouvoir en place.

« Il y a un temps pour tout, un temps pour réfléchir, un temps pour se quereller et un temps pour se concerter, un temps pour être réaliste, un temps pour prendre des décisions, l’important c’est d’aller de l’avant », a dit le numéro 1 de la CENCO, Mgr Marcel Utembi.

Pour ce prélat catholique, les réligieux et les politiques doivent conjuguer leurs efforts afin de servir le peuple qui demeure au centre des préoccupations.

« Nous regardons dans la même direction, même si pour le moment, il y a de petits moments des couacs. Ça ne manque jamais dans une organisation humaine. L’important c’est de voir dans la bonne direction et de chercher à recadrer les choses pour aller de l’avant », a fait savoir à la presse, le président de la CENCO.

Rappelons que leur rencontre intervient après plusieurs mois des divergences, car la CENCO avait boycotté le nouveau président de la CENI, Denis Kadima, en évoquant le manque de consensus autour de la personne précitée.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!