Dossier RAM : le FCC exige la démission du ministre des PTNTIC et des membres de l’ARPTC impliqués

Partager via

Les députés nationaux, membres des groupes parlementaires du Front Commun pour le Congo (FCC) ont au cours d’une déclaration faite ce lundi 04 octobre, émis leur point de vue en ce qui concerne la taxe RAM.

Selon eux, le ministre des Postes, Télécommunications, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication Augustin Kibassa Maliba et tous les membres de la direction de l’ARPTC impliqués dans cette opération doivent démissionner car ils estiment que cette perception des frais crédits de communication sur le compte des usagers des téléphones mobiles en RDC est illégale.

En outre, ils exigent également la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire pour établir la responsabilité des personnes impliquées dans ce dossier.

Par ailleurs, les groupes parlementaires du FCC promettent de déposer « incessamment » une motion de défiance contre le ministre des PTNTIC « si l’Union sacrée persiste dans son jeu de simulacre ».

Rappelons qu’Augustin Kibassa va répondre ce mercredi 06 octobre, aux préoccupations des députés nationaux concernant la taxe RAM.

Jeancy Ngampuru

Laisser un commentaire

error: Attention, ce contenu est protégé !!